Calendrier

Calendrier des réunions de COLORDSPA

Calendrier des autres manifestations (Congrès, colloques, journées des associations, enseignements, fêtes religieuses…)

En vous déplaçant avec votre souris, dès que le curseur se transforme en une main, un clic gauche vous renverra sur plus de détails concernant l’évènement ou sur le calendrier.

Dans la page des détails de l’évènement, cliquez sur « Carte » pour voir l’emplacement de la manifestation.

Les fêtes religieuses, patrimoine culturel et faits marquants de la spiritualité, constituent un des aspects cognitifs influençant la douleur. Le calendrier mentionne les fêtes des religions chrétiennes, juive et musulmane.

janvier 2019
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
31 décembre 2018 1 janvier 2019 2 janvier 2019 3 janvier 2019 4 janvier 2019 5 janvier 2019 6 janvier 2019
7 janvier 2019 8 janvier 2019 9 janvier 2019 10 janvier 2019 11 janvier 2019 12 janvier 2019 13 janvier 2019
14 janvier 2019 15 janvier 2019 16 janvier 2019 17 janvier 2019 18 janvier 2019 19 janvier 2019 20 janvier 2019
21 janvier 2019 22 janvier 2019 23 janvier 2019 24 janvier 2019 25 janvier 2019 26 janvier 2019 27 janvier 2019
28 janvier 2019 29 janvier 2019 30 janvier 2019 31 janvier 2019 1 février 2019 2 février 2019 3 février 2019

________________________________________________

Lu sur « Wikipédia » :

Dans les calendriers solaires, tel que le calendrier grégorien, les mois ne sont pas synchronisés avec la révolution lunaire. Le nombre de jours dans un mois est fixé de façon arbitraire, mais la durée de l’année doit être proche de celle de l’année tropique, soit d’environ 365,242201 jours.

Le calendrier égyptien, puis le calendrier julien et enfin le calendrier grégorien sont de bons exemples des efforts successifs qui ont été faits pour arriver à synchroniser l’année avec le cycle de la Terre autour du Soleil.

Le calendrier égyptien est le premier calendrier solaire connu. Il était basé sur une « année vague » de 365 jours qui comportait 12 mois de 30 jours et 5 jours dit épagomènes. Il était au départ basé sur le lever héliaque de l’étoile Sirius, qui marquait à quelques jours près le début de la crue du Nil. Quand les Égyptiens constatèrent que le début de l’année calculé se décalait par rapport à ce repère, ils choisirent de le laisser dériver. Le nouvel an coïncida de nouveau avec lever héliaque de Sirius au terme d’un cycle de 1461 années vagues, nommé période sothiaque. Ce calendrier fut utilisé pendant près de 4500 ans.

Le calendrier julien fut introduit par César en -45, pour mettre fin à certains abus des pontifes en charge d’annoncer les mois intercalaires. Il fut établi après consultation de l’astronome Sosigène avec comme référence l’équinoxe de printemps, fixée au 25 mars. Une année commune comptait 365 jours divisés en 12 mois, et un jour intercalaire était ajouté tous les 4 ans, lors des années bissextiles.

L’année de 365,25 jours de ce calendrier julien était une bonne approximation, mais légèrement excédentaire de 3 jours tous les 4 siècles. En 325, lors du concile de Nicée qui établit la date de Pâques en fonction de l’équinoxe de printemps, celle-ci avait lieu le 21 mars. Au XVIe siècle, ce décalage atteignait une dizaine de jours.

L’astronome Luigi Lilio conçut un projet de réforme du calendrier ; il fut promulgué en 1582 par le pape Grégoire XIII, ce qui lui donna son nom de calendrier grégorien.

Même notre calendrier actuel présente toujours une légère désynchronisation de l’année, évaluée à quelques jours (3 jours) sur 10 000 ans. Il est aujourd’hui considéré illusoire de vouloir encore améliorer l’ajustement grégorien.

La plupart des calendriers solaires découpent encore l’année en mois d’environ 30 jours, même s’ils n’ont plus de lien avec les lunaisons.

Le calendrier badi, utilisé dans le bahaïsme a par contre abandonné toute référence lunaire pour la durée du mois. Une année de ce calendrier comporte en effet 19 mois de 19 jours (soit 361 jours). Les 4 ou 5 jours supplémentaires nécessaires pour compléter une année sont intercalés entre le 18ème et le 19ème mois, et sont nommés les « jours intercalaires ».

Pape Grégoire XIII

Le pape Grégoire XIII, instigateur du calendrier grégorien.

 

Mise à jour : 2016-06-18, 17:37:09.